Internats d’excellence: stop ou encore?

Filed under: Hébergement |

internat d'excellence

Quel avenir pour les (très) coûteux internats d’excellence? C’est l’heure des comptes, alors qu’est discuté le budget 2013 de l’enseignement scolaire, et le rapport sur la mise en place des internats d’excellence, publié tardivement, enfonçait déjà le clou au printemps dernier en questionnant la « soutenabilité » financière du dispositif.

« Dans un contexte budgétaire contraint, la soutenabilité financière du dispositif est notamment mise en cause puisqu’il arrive que la dépense par élève dans les internats d’excellence soit parfois supérieure de 4 000 à 8 000 euros au coût par élève dans les établissements classiques » (p.43 du rapport sur le budget 2013)

« la Rapporteure spéciale pense que la multiplication de dispositifs spécifiques qui a caractérisé les dix dernières années de la politique d’éducation n’a permis que d’éviter la nécessaire réflexion de fond sur la refonte du système d’éducation prioritaire. Ce n’est pas du saupoudrage des moyens que naîtra une véritable cohérence de l’action éducative en faveur des élèves issus de milieux défavorisés. »

Lors de l’examen du projet de loi de finances pour 2013 à l’Assemblée nationale d’hier 8 novembre, la députée Barbara Pompili le répétait: « Pour en revenir très précisément au budget qui nous est présenté, permettez-moi quelques mots sur les 53 millions inscrits pour les internats d’excellence. Ces établissements ont été critiqués dès leur création et on peut s’interroger sur l’intérêt de les maintenir, alors qu’ils ne proposent que 4 200 places et que ce sont 120 000 jeunes qui sortent du système scolaire chaque année sans aucun diplôme. Pour les députés écologistes, c’est la lutte contre l’échec scolaire globalement qui doit guider nos choix budgétaires et être au cœur de la refondation de l’école. »

(La députée exagère le gouffre dans sa comparaison opposant les heureux 4200 internes d’excellence aux  120 000 jeunes quittant l’école chaque année sans diplôme: aux 4200 places en internats d’excellence, il faut ajouter les plus de 6000 places « labellisées » excellence)

La réponse du ministre à la députée Pompili signifie le sursis, voire la mort prochaine des internats d’excellence:  « S’agissant des internats d’excellence, madame Pompili, je répète que je crois profondément à l’internat. Même si certains élus locaux ont été heureux d’avoir un internat d’excellence compte tenu des moyens octroyés, je crois que cela a été une erreur considérable : les rapports de l’inspection générale que j’ai rendus publics vous permettront de voir que la dépense ne correspond pas à leurs résultats. D’un autre point de vue, philosophiquement, ils nous amènent à ne pas traiter les autres internats comme on le devrait. Tous les internats doivent être excellents. Nous ne devons pas en permanence sélectionner, que ce soit d’ailleurs par l’échec ou par la réussite. »

Rapport de la commission des finances de l’Assemblée nationale relative au budget 2013: http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/budget/plf2013/b0251-tiii-a26.pdf

Discussion du 8 novembre, 1ère séance, du projet de loi de finances pour 2013, à l’Assemblée nationale: http://www.assemblee-nationale.fr/14/cri/2012-2013/20130050.asp#P72_2192

Rapport de l’Inspection générale sur la mise en place des premiers internats d’excellence (juin 2011): http://media.education.gouv.fr/file/2011/56/5/2011-057-IGEN-IGAENR_215565.pdf

Be Sociable, Share!