Recruter des retraités comme assistants de prévention et de sécurité?

Filed under: Equipe vie scolaire,Violence(s) |

assemblée nationaleUn groupe de députés a déposé une proposition de loi en milieu de semaine, visant à rendre possible le recrutement de retraités de la fonction publique dans le cadre des missions des nouveaux « assistants de prévention et de sécurité ».

Mais pas n’importe quels retraités: sapeurs-pompiers, policiers, gendarmes, militaires d’active; des catégories de personnels en tout cas,  que le texte décrit comme évidemment  « déjà formées et expérimentées dans le domaine de la prévention de la violence et de la sécurité. »

Le texte manque de clarté: il hésite et semble confondre les statuts, ne prononçant jamais d’ailleurs les mots « assistants d’éducation » et évoquant le tutorat possible des actuels par les anciens.
Alors,  l’APS cumulant emploi et retraite…. surveillant qui surveille ou surveillant qui forme les autres surveillants?

« Il conviendrait dès lors, de permettre à des personnes retraitées issues de la fonction publique, dont la profession a été consacrée à la sécurité civile ou militaire (sapeurs-pompiers, policiers, gendarmes, militaires d’active…), dont l’activité passée et la maturité sont garants d’une autorité naturelle et d’une capacité à analyser une situation, d’accéder aux postes de surveillants dans les établissements scolaires du second degré.
Cette possibilité permettrait par ailleurs, dans le cadre du cumul emploi-retraite, de permettre à des personnes compétentes de former les jeunes surveillants qui sont aujourd’hui bien souvent désarmés devant tant de violence. »

Proposition de loi (12 décembre)  visant à la sécurité dans les établissements scolaires du second degré: http://www.assemblee-nationale.fr/14/propositions/pion0507.asp

Rappel:
missions des assistants de prévention et de sécurité (sur le site du MEN): http://www.education.gouv.fr/cid61422/la-creation-de-500-emplois-d-assistants-charges-de-prevention-et-de-securite-aps.html

Be Sociable, Share!