Titularisation des AVS: une annonce

auxiliaire de vie scolaire

C’est une surprise de fin d’été, une bonne surprise.
Titulariser
les AVS? Depuis des années, rapports, missions et réflexions aboutissaient à la même conclusion: la nécessaire sortie de la précarité pour les auxiliaires de vie scolaire accompagnant les élèves handicapés à l’école.

Le dernier rapport accompagnait encore cette longue réflexion qui a impatienté bien des acteurs du monde du handicap et des proches des personnes handicapées, tant le temps a semblé long au travers des nombreux rapports et travaux remis depuis des années.

Jeudi 22 août, c’est le premier ministre, et non le ministre de l’Education nationale, qui a fait l’annonce tant attendue:

«Dès la rentrée 2014, les 28 000 assistants d’éducation qui occupent cette fonction verront progressivement leur emploi transformé en contrat à durée indéterminée».

Un diplôme d’Etat sera mis en place (délivré par le ministère des Affaires sociales), et le ministre souhaite que les « premiers diplômes soient délivrés dans le courant de l’année scolaire 2014-2015, notamment par la voie de la validation des acquis de l’expérience professionnelle ».

La titularisation se fera par vagues:« le Premier ministre a décidé que le ministère de l’éducation nationale proposerait un contrat à durée indéterminée aux auxiliaires de vie scolaire qui arriveront, au cours des prochaines années, au terme des 6 années de contrat d’assistant d’éducation.

Le CDI qui leur sera alors proposé portera, le plus souvent, sur la même quotité de temps de travail que le CDD qu’ils avaient jusque là. Cette disposition leur permettra, le cas échéant, de compléter leur activité en effectuant, par ailleurs, des travaux permettant l’accompagnement de l’enfant dans ses activités non scolaires. » (sur la page du Ministère)

 

En vidéo:

 Sur le site du Ministère, page spéciale avec des précisions sur la mise en oeuvre: http://www.education.gouv.fr/cid73393/accompagnement-des-eleves-en-situation-de-handicap-la-reconnaissance-d-un-vrai-metier.html

Dans la presse du 22 août:

Le Monde, « Le gouvernement institue un métier d' »accompagnant » d’élèves handicapés »: http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2013/08/22/le-gouvernement-institue-un-metier-d-accompagnant-d-eleves-handicapes_3465052_1473688.html?xtmc=auxiliaire_de_vie_scolaire&xtcr=1

Le Parisien, « Handicap : 28000 auxiliaires de vie scolaire bientôt titularisés »: http://www.leparisien.fr/societe/handicap-bientot-une-titularisation-pour-les-auxiliaires-de-vie-scolaire-22-08-2013-3071497.php

Nouvel Observateur, « Vers la titularisation des 28.000 auxiliaires de vie scolaire ? »: http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20130822.OBS4028/peillon-devrait-annoncer-des-mesures-en-faveur-des-auxiliaires-de-vie.html

Flash Figaro, « Handicap: 28.000 auxiliaires titularisés »: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/08/22/97001-20130822FILWWW00233-handicap-28000-auxiliaires-titularises.php

Ouest-France, « Élèves handicapés. 28 000 auxiliaires de vie scolaire vont être titularisés »: http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-eleves-handicapes.-28-000-auxiliaires-de-vie-scolaire-devraient-etre-titularises_6346-2222060-fils-tous_filDMA.Htm

 

A voir aussi:

«Professionnaliser les accompagnants pour la réussite des enfants et adolescents en situation de handicap», rapport du groupe de travail mené par Pénélope Komitès (juin 2013)

Une attente de plusieurs années, on en parlait ici:

Quand les AVS seront-ils professionnalisés? (juin 2013)

Quand on reparle de la professionnalisation des AVS (décembre 2009)

Pérennisation des AVS? (juin 2009)

Quand enfin? (novembre 2005)

 

Be Sociable, Share!

5 Responses to Titularisation des AVS: une annonce

  1. bonsoir
    je suis evs mais je travaille entant qu'avs scolaire dans une classe de clis en élémentaire je trouve sa injuste qu'il fait 6 ans de travail pour pouvoir être titularisé.
    je lutte pour faire basculer d'evs en un contrat d'avs.
    on a besoin de nous mais nous n'avons pas de reconnaissance; je trouve on apprends sur le tas car les formations sa coûte cher?????
    je travaille depuis mars 2013 : je ne fais pas attendre 6 ans pour avoir un cadi!!!!!!!!!!

    oussaiti
    28 janvier 2014 at 21:15

  2. c'est une honte!!!! profiter de la faiblesse des gens!!!! moi j'ai travaillé durant une année en tant qu'aide en milieu scolaire mais pour le compte d'une mairie, c'est quand même de la fonction publique mais territoriale et en contrat CAE, alors ca compte pas!!! ensuite j'ai travaillé 2 ans en tant qu'EVS, mais c'est en CAE, Et là c'est pareil je travaille pour la fonction publique (Education Nationale), mais payer par le conseil général, alors ça ne compte pas non plus!!!!!
    Là je travaille pour un collège en tant qu'AVS pour 2 ans, c'est encore un emploi pour l’Éducation mais manque de pot c'est dans le privé, ça compte pas non plus !!!! mais ou on va???? j'ai 40 ans je ne sais vraiment pas comment faire pour enfin me poser dans un travail, malheureusement dans le coin ou je vis (Deux-Sèvres) il n'y a pas de perspective d'avenir…Désolé mais c'est vrai. Si vous ne vous installer pas pour faire de l'élevage, on a rien a faire à la campagne!!! Tout est fait pour les villes….le milieu rural est complètement oublié. Je suis déçue, je commence à baisser les bras, je ne sais pas comment je vais faire à la fin de mes deux ans d'emploi précaire??? Bah quelle question?!!!! La réponse est toute faite : 2 ans de chômage histoire d'attendre son tour pour retrouver un emploi….en CAE bien sur….. le serpent qui se mord la queue….
    HUB t'es bien sympa mais je n'ai jamais vu d'AVS ayant un statue d'assistant d'éducation???

    caboucadin
    17 janvier 2014 at 21:43

  3. Sachant que la mesure concerne les AIVS :
    "un contrat à durée indéterminée aux auxiliaires de vie scolaire (AVS) qui auront exercé pendant 6 ans sous le statut d’assistant d’éducation."
    L'immense majorité qui est sous statut d'EVS sera exclue du dispositif !

    Hub
    18 septembre 2013 at 19:06

  4. Bonjour à toutes et à tous, je suis actuellement employé comme a.v.s (aide de vie scolaire) dans un collège du nord de la France, sous contrat cui/cae 20h hebdo (modulé à 25h pour couvrir la totalité de l emploi du temps du jeune que j accompagne et je bénéficie des vacances scolaire en contre partie). J'ai décroché ce poste d'a.v.s l'année dernière, celà me permet d'améliorer un peu ma situation après une longue et triste période de chômage où je percevais le r.s.a (420€ environ) et où je me sentais injustement inutile.
    Je crois qu'il est nécessaire de mieux préciser les choses par rapport à cette mesure concernant les a.v.s, ce n'est pas clair pour tout le monde. Sur le terrain un a.v.s littéralement est un auxiliaire/aide de vie scolaire (c'est écrit en toutes lettres sur mes fiches de salaires et sur mon contrat de travail). Le plus souvent l'a.v.s est employé sous contrat cui/cae de 6 mois minimum ou 1 an et le contrat est renouvelable dans la limite de 2 ans au total. J'ai l'habitude de suivre les offres de pole emploi et ce sont bien les contrats cui/cae qui sont les plus courants pour les postes d'a.v.s. parce que ce sont des contrats aidés, c'est renouvelable 2 fois en principe, c'est précisé sur le mien. Il y aurait 45000 a.v.s pour toute la France actuellement selon l'exactitude des chiffres donnés et 28000 assistants d'éducation employés comme a.v.s., pour la plupart à mi-temps (contrat de 18h hebdo éducation nationale où l'on travaille 20h30 par rapport aux vacances scolaires, 41h pour un temps plein), l'équivalent en temps pleins n'est que de 16000 postes.
    La plupart des assistants d'éducation sont âgés de moins de 25 ans lorsqu'ils sont embauchés au départ, ils travaillent le plus souvent à mi-temps au collège et certains font quelques heures en plus pour compléter leurs revenus en centre de loisirs ou dans du soutien scolaire, certains cumulent 2 emplois à mi-temps sur 2 établissement en externat ou internat selon les possibilités. Certains passent des concours pour des métiers au salaire et aux conditions plus intéressantes mais pas tous, tout dépend du niveau d'étude et des perspectives d'emplois ou des moyens financiers dont ils disposent.
    La plupart des assistants d'éducation ont un niveau bac+2 ou 3 voir plus parfois et s'orientent vers d'autres métiers en fonction de leurs niveaux d'études et de leurs spécialités. La voie naturelle d'un assistant d'éducation qui travaille en clis ou ulis comme a.v.s, si il est intéressé pour poursuivre de façon durable dans le domaine de la scolarisation des élèves présentant un handicap est de devenir instituteur spécialisé et non de rester assistant (embauché à mi-temps en cdd durant 6 ans puis signer un cdi, les chiffres le traduisent clairement), c'est bien plus intéressant en terme de salaire et de confort de vie globalement d'être instituteur spécialisé. Ce diplome permet aussi de travailler dans le milieu médico-social. Donc la possibilité de signer un cdi n'est vraiment intéressante que pour les assistants d'éducation qui ont un niveau bac à bac+2.
    Que fait-on des nombreux a.v.s qui sont embauchés en cui/cae pour 2 ans?

    Abracadabrantesque
    24 août 2013 at 18:13

    • Bonjour,
      Je viens de lire votre post, et comme vous j'ai été AVS en contrat CAE durant presque 2 ans….effectivement, ce sont bien majoritairement des contrats CAE d'une durée d'un an renouvelable 2 fois qui sont proposés par le pôle emploi, SOIT AU TOTAL 2 ans en contrats précaires, et ensuite, retour case pôle emploi. Par de perspective non plus de postuler en contrats d'assistant d'éducation fonction AVS puisse que ceux-ci sont proposés par l'éducation nationale et le niveau demandé est le Bac…mais de qui se moque t-on ? les missions d'un ou une AVS sont identiques qu'il soit en CAE contrat aidé ou pas…. quand va t-on cumuler 6 ans de contrat ???? je parle des AVS EN CAE ce n'est pas possible. Donc, c'est un l'eurre, un effet d'annonce. J'aimerais que les gouverments successifs arrêtent de nous prendre pour des imbéciles et régularisent tout les profesionnels(lles) AVS qui le souhaitent avant de recruter de nouveaux par le biais de CAE de nouveaux AVS qui n'auront pas la possibilité d'être titularisés puisque contrats aidés = pas d'emploi pérenne.

      Sylvie AVS
      17 septembre 2013 at 13:28