Prévention de l’absentéisme: la commission éducative en première ligne

absenteisme

Le décret fera date, et pas seulement pour sa parution au JO d’un 20 novembre, Journée internationale des Droits de l’enfant. Il constituera, avec ses défauts comme ses avancées, notre feuille de route pour les temps à venir. Il s’agit du décret relatif à la prévention de l’absentéisme scolaire.

Les défauts? Alourdir une procédure déjà bien administrative, où on compte et décompte les heures manquées, tenues pour demi-journées, un peu comme on recalcule pour les boîtes de conserve: poids net total/poids égoutté. Le tout dans une application Web qui ne permet surtout pas d’entrer dans l’humain, protection de la CNIL oblige.
Les avancées? Faire de l’absentéisme une lutte collective, partenariale, et l’inscrire un peu plus dans les textes avec l’appui de la commission éducative; chercher des réponses collectives, travailler dans l’assertivité. (quelqu’un au fond de la salle a demandé: c’est quoi l’assertivité?)

Décret n° 2014-1376 du 18 novembre 2014 relatif à la prévention de l’absentéisme scolaire: http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?categorieLien=id&cidTexte=JORFTEXT000029779752&dateTexte=

Be Sociable, Share!