Mieux que le CPE: le médiateur de la réussite scolaire

Filed under: A lire,En direct,Le métier |

attention« De plus en plus d’élèves sont absents de manière régulière. Or, tout est lié. L’absentéisme mène au décrochage, qui conduit à l’échec scolaire, lequel mine l’insertion professionnelle et sociale des jeunes« . Le ministre s’exprime à propos de l’absentéisme scolaire dans le Figaro à paraître demain.

Jusque là, tout va bien, même si un autre agencement des mots me paraît plus logique: absentéisme-échec-décrochage, plutôt que absentéisme-décrochage-échec. Soit.

Mais que font les établissements? « Certains établissements préviennent les parents rapidement via des SMS ou des appels téléphoniques, mais cela ne suffit pas » continue le ministre.

Solution envisagée?
non, décidée: « Que fait-on lorsque les familles ne veulent pas se déplacer ou ne répondent pas aux appels de l’école ? L’école doit alors aller à leur rencontre. Avec Fadela Amara, qui fait un travail admirable auprès de ces jeunes, nous avons décidé de recruter 5 000 «médiateurs de la réussite scolaire», qui feront l’interface entre l’école et les parents.« 

Ces 5000 « médiateurs » seraient recrutés en contrats aidés, dans le cadre du plan de relance. Dans 215 quartiers en difficulté, ils auraient également une fonction d’insertion.

Dans la presse numérique ce soir, on titre:

« Xavier Darcos veut recruter 5.000 agents pour lutter contre l’absentéisme scolaire » : le Parisien.fr

Titre identique pour le Point.fr
Darcos : «L’absentéisme, un fléau pour l’école»: le Figaro.fr

Be Sociable, Share!

47 Responses to Mieux que le CPE: le médiateur de la réussite scolaire

  1. c'est difficile de faire un jeune retourner à l'école si les parents ne jouent pas le jeu, je suis assistante d'éducation et j'en ai vu des cas où les parents jouent la fatalité, où l'équipe (cpe, assistante sociale, infirmière, cop, chef d'établissement et assistant d'éducation) font le lien avec les parents, les reçoivent, se déplacent pour parfois aboutir au retour à l'école du jeune concerné et d'autres fois cela ne donne rien.. Alors croire qu'en proposant des médiateurs de réussite scolaire le problème sera réglé c'est faux, leur a t'on fait une fiche de poste avec leurs missions, la durée de leur contrat et que leur sera t'il proposé ensuite? Emplois précaires sur emplois précaires? Jusqu'à maintenant quid des assistants d'éducation aucune solution ne leur a été proposé mis à part ceux qui sont aesh mais et les autres?
    Je sais que tout le monde a besoin de travailler mais il faut arrêter de jouer avec le désespoir des gens!!

    jiji
    15 juillet 2016 at 6:03

  2. pour répondre à Lomi, avant tout son supérieur hiérarchique est le CPE. Il ne peut aucunement prendre une décision sans son accord. Les emploi de médiateurs de réussite scolaire sont des coquilles vide

    jiji
    15 juillet 2016 at 5:47

  3. j’etais assistant d’education pendant 6 ans et là je suis vivement interressé par le poste de MRS je voudrais bien avoir la liste des etablissements qui recrutent.
    Eligible au contrat CUI-CAE pour le poste cité en reference(MRS).

    beneddine
    14 août 2011 at 14:22

  4. Je suis médiatrice depuis 1 ans et demi dans un lycée professionnel en banlieue Parisienne. Je n'ai jamais reçue aucune formation pour prétendre à ce poste. J'ai été recrutée en contrat aidé (CAE). Mon contrat ce termine en mai. Je regrette le manque de formation pour ce poste qui m'aurait certainement aidé à trouvé mes marques plus rapidement. N'ayant jamais travailler avec des adolescents parfois difficiles et en manque de repères, j'ai du faire preuve de patiente et être à l'écoute de ses jeunes pour instaurer un climat de confiance. Je pense sincèrement que les postes de médiateurs sont utiles dans les collèges et lycées, mais ce sont des emplois précaires et sans avenir. Les postes de médiateurs de la réussite scolaire devraient être améliorés (Formation et embauche). Je voudrais dire que j'ai appris beaucoup avec ces jeunes qui n'ont pas toujours une vie très facile et que eux aussi m'ont beaucoup appris. J'ai fait de mon mieux pour les aidés à revenir en cours malgré les difficultés (Mauvaises orientation, problèmes familiaux) et surtout avec le dialogue j'espère avoir permis à certains élèves démotivés et parfois dévalorisés, l'envie de se battre pour leur avenir et d'être plus fort pour affronter les obstacles qu'ils rencontreront dans leur vie d'adulte.

    Laura
    21 octobre 2010 at 15:02

  5. jai ecrit a linspection academique,rectorat et je nai plus rien eu.ou et comment postuler svp,cest assez urgent et cest avec passion que jai effectué du travail social dans l’education,mais apres quelques annees de chomage et de santé,je veux tjrs me battre pour la veritable reussite scolaire et faire un hymne a notre education nle en y donnant le meilleur..Merci de me comprendre ou de me renseigner si vs pouvez.

    assia
    15 avril 2010 at 20:34

  6. bonjour je suis mediatrice de la reussite je n’est pas fait la journée de formation au poste .le rectorat a oublié de me convoquer , et de plus on ma dit que le contrat CAE ne permetté pas obligatoirement a un financement de formation .pour finir je garde un gout amère car je me suis retrouvée a faire les taches des AED (et oui ,je suis une surveillante au collége mais dans ma fiche de paie MEDIATRICE) je suis tombée dans le panneau comme beaucoup d’autre qui cherche a acquerir de l’experience dans le sociale.

    fatia
    7 avril 2010 at 22:02

  7. A l’ attention d’ Aurélia
    Effectivement, je n’ai pas eu droit à une formation en tant que MRS. On m’a proposé par le rectorat un
    enseignement informatique ,qui n’a aucun lien avec notre fonction.

    Martine
    16 mars 2010 at 16:35

  8. Message adressé à Martine ou à tous ceux qui ont beneficié d'une formation en tant que médiateur de réussite scolaire (mesage posté le 06 janvier 2010)

    Bonjour,

    Nous sommes trois médiatrices de réussite scolaire en poste depuis avril 2009.Nous avons eu les deux jours de formation au poste, comme tout mediateur mais en revanche et malgré de nombreuses demandes, aucune formation ne semble possible, aucun budget ne semble alloué à nos formations (informations prises aupres du rectorat) contrairement aux promesses liées au contrat CAE.

    Avez- vous pu bénéficier d'une formation , quelles ont été vos démarches, quels conseils pouvez-vous donner à ce sujet?

    Merci pour votre réponse

    Cordialement

    Aurélia
    16 mars 2010 at 15:31

  9. JE SUIS M R S DANS UN LYCEE PRO JE M ECLATE JE RECOIS EN ENTRETIEN DES ELEVES EN
    DIFFICULTES JE SUIS EN LIEN AVEC LES PARENTS MES C P E SONT SUPERS JE FAIS EN PARALLELE UNE FORMATION DE CONSEILLERE CONJUGALE ET FAMILIALE J AI 50 ANS

    martine
    6 janvier 2010 at 17:31

  10. Bjr à tous les réfractaires de cette mesure…je suis l’une des « jeunes » à qui l’on propose cet emploi précaire.Ma rentrée c’est effectuée aujourd’hui même.Certes notre mission,notre rôle en tant qu’acteur de la vie scolaire et notre planning restent flous…cependant sachez que moi même et mes deux collègues ne sommes ni jeunes (entre 32 et 45 ans), ni sans expérience (sophrologie,travail auprès des publics en difficultés, enseignement…).Chacune d’entre nous à accepter ce poste pour des raisons différentes.En ce qui me concerne, je souhaite devenir conseillère en insertion sociale et professionnelle, et ce poste me permet d’acquérir l’expérience requise pour intégrer une formation à la rentrée prochaine.Alors, laissez nous une chance de vous aider dans votre lourde et complexe tâche!…

    marie
    4 novembre 2009 at 19:40

  11. Je suis médiateur dans un collège. depuis peut, moi et mon collègue nous avons le sentiment d’être mis de coté, alors que l’année dernière nous étions très actif, et ayons de très bon résultats que ce soit sur l’absentéisme,ou le retour d’élèves absent depuis de long mois. Depuis la rentrée, les CPE nous font des remontrances sur nos interventions. Mon collègue c’est vu reprocher d’avoir appelé un Parents d’élève pour le prévenir du comportement de celui-ci ( alors que ce Parent même avait fait cette demande au près du médiateur l’an passé si problème il y avait avec son Enfant.)Il a été convoqué au bureau des CPE est c’est vu reproché cette action, alors que j’éstime qu’il a bien fait, soit disant que c’était aux CPE de prendre la décision s’il fallait appeler le Parents, et non le médiateur. Comme si celui-ci n’était pas en mesure d’évaluer la situation a laquelle il fût confronté, alors qu’il a une grande expérience du terrain.Personnellement, je trouve cela injuste et rabaissant a sont égare.
    Conscient des problèmes de l’absentéisme, des problèmes de quartier,à quoi sert de créer de tel poste si du personnel compétant ne peut agir avec efficacité,(aux vu des résultats)
    sous prétexte qu’il non pas de Diplôme, et sont sous les ordres des CPE, alors que ces médiateurs ont l’expérience du terrain, savent gérer des conflits, ont une bonne capacité d’analyse, et savent évaluer une situation afin de mieux intervenir?
    Il serait bien que notre Ministre prenne cela en compte, et nous fasse part de sa pensée.
    Il serait préférable a l’avenir que les médiateurs de réussite scolaire ne soit plus sous l’autorité des CPE.

    lomi
    24 octobre 2009 at 7:36

  12. JE pense que mon travail est de récupérer les cours en retard de ces éléves auprès de leurs professeurs et de les transmettre aux assistants pédagogiques pour qu’ils les aides à travailler. Et ensuite mon travail est de m’assurer qu’ils sont bien présents et de faire ce travail tous les jours. Mais je pense qu’il faut dire aux établissement qu’il ne faut pas confondre entre médiateurs de réussite scolaire t assistants pédagogiques…

    Sandy
    12 mai 2009 at 20:09

  13. Bonjour,
    je suis médiatrice de réussite scolaire depuis deux semaines. Je trouve que pour le travail que je fais nous ne sommes pas assez dans les établissements. Quand je suis arriver personne ne savait exactement ce qu’était le travail d’un médiateur de réussite scolaire et là plus je travaille et plus je crois que l’on m’éloigne du but. Le travail que l’on m’a donner à faire c’est de m’occuper d’éléves très difficiles en décrochage complet, pour leur faire rattrapper leur cours. Mais dans ce cas là je ne vois pas en quoi je lui suis utile pour sa réussite scolaire et pour lutter contre son absentéisme. Donc j’aimerais que quelqu’un me dise mot pour mot mon réel travail pour que je puisse m’éclairer ainsi que les personnes avec qui je travaille. Je travail dans un lycèe professionnel et général et je m’occupe des éléves de 3ème DP6. Merci pour votre aide…

    Sandy
    12 mai 2009 at 20:04

  14. Ces postes ne sont que de la poudre aux yeux, il s’agit d’employer des gens avec des contrats CAE, donc précaires et mal réunérés, sans avenir et pour une année. C’est une honte.

    Noosa
    5 mai 2009 at 13:57

  15. je suis assistante d’éducation en fin de contrat et candidate malheureuse (plusieurs fois)au concours de CPE. Ce que je ferai au mois de septembre est un grand point d’interrogation, mais il est hors de question que je postule pour un de ces postes.Ne nous leurrons pas le but est bien de supprimer encore plus de postes de CPE et D’AS;jusqu’à ne plus recruter du tout??? Et à côté de ça, il y a également la suppression de postes d’assistants d’éducation (140 équivalents temps plein dans l’académie de Caen à la rentrée 2009!) Scandaleux

    Christèle
    2 mai 2009 at 19:12

  16. Pour ma part ce qui m'effraie, c'est le nombre de personnes qui sollicitent des renseignements pour devenir médiateur comme si VIE SCOLAIRE était l' ex ANPE…

    Cela montre le nombre de jeunes motivés par l'enseignement ou bien le nombre de demandeurs d'emplois aux abois ?

    MISSBLONDE
    12 mars 2009 at 18:01

  17. Bonsoir,

    Je ne suis pas du tout favorable à cette mesure mais je vais bénéficier de 3 personnels de ce type. J’ai des problèmes d’absentéisme dans mon établissement qui est difficile. Ces personnels vont venir s’ajouter à mon équipe déjà pléthorique (je sais je suis bien le seul à me plaindre de ce genre de choses). Pourtant je ne rêve que d’une chose…un collègue qui partage la charge de travail à laquelle j’ai à faire face. Cela me permettrait de gérer les moyens que j’ai à ma disposition de manière autrement plus efficace… Mais c’est certain qu’ils est plus aisé pour le gouvernement de recruter des emplois précaires.
    D’ailleurs ce statut de CAE pose problème, la marge de manoeuvre pour recruter est trop faible, ce qui conduit à recruter des personnes par défaut, certaines sont très bien mais pas la majorité…

    Denis (CPE)
    7 février 2009 at 1:16

  18. Bonjour à tous,
    Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’annonce du Ministre sur les médiateurs de la réussite scolaire fait parler ! De mon point de vue de professionnel je ne peux que regretter l’impossibilité du ministère à proposer mieux que du précaire pour gérer un problème de société aussi lourd que l’absentéisme scolaire. Mais en tant que citoyen je ne peux que comprendre l’attrait que l’annonce suscite chez des jeunes en quête de travail, de gagne pain, d’intégration socio-économique. Attention toutefois à la difficulté de cet emploi. Ce sera forcément éprouvant pour les nerfs, demandera aux médiateurs beaucoup de diplomatie pour se faire accepter à la fois par les familles et par les jeunes concernés. Cela demandera aussi de la disponibilité : on rencontre rarement les familles chez elles de 8h à 12h et de 14h à 17h. Quant à les rencontrer dans un bureau, encore faut-il parvenir à les faire venir ! En tant que CPE, même si je m’applique dans mon travail, je n’ai pas toujours gain de cause avec les familles et les jeunes les plus récalcitrants. Peut-être que devant les difficultés d’un tel emploi proposé à des personnes sans formation pour cela (je ne parle pas des diplomes, on peut ne pas en avoir et être pour autant doté d’une véritable intelligence pratique) il n’y a d’autre possibilité que des contrats précaires : il y aura du découragement, beaucoup et il faudra donc permettre de renouveler le personnel !
    Moi je ne veux pas fermer la porte catégoriquement à l’annoncedu ministre, toutefois je m’avoue sceptique quant à son réalisme. Ca sent l’effet d’annonce sur un sujet hyper sensible pour les familles. A suivre
    Amicalement

    Laurent CPE
    5 février 2009 at 16:41

  19. Bonjour à tous ,
    étant assistante d’éducation et tentant le concours cpe, je trouce cette mesure scandaleuse.On cherche une fois de plus ,non pas à régler les problèmes d’absentéisme,mais à faire des économies sur le dos des jeunes.Ne serait-il pas plus adéquat de créer plus de postes de cpe ,d’AS,de cop,d’infirmière scolaire?Et en plus notre cher gouvernement va se targuer de faire baisser les chiffres du chômage.Elle est belle la France……

    amandine
    5 février 2009 at 12:23

  20. Merci pour le lien carine.

    yangorri
    4 février 2009 at 13:39

  21. Simplement pour informer tout ceux qui sont interessés qu’il s’agit d’un contrat dit « aidé » et sans condition de diplôme!

    Je n’arrive plus à trouver la lettre envoyée aux préfectures mais je vous mets le lien si je la retrouve!

    Carine
    2 février 2009 at 21:21

  22. et oui helas nous avons la langue pendante car quand vous avez toujours vecu avec des emplois precaires toutes votre vie et que l’on profite de nous depuis plus de 30 ans dans se pays!! oui je l’espere faire partie des 5000 ! meme si c’est precaire pour moi c’est constructif! l’administration scolaire laisse a desiré! oui vous avez raison c’est un pansement et alors? si l’administration scolaire avais fait leurs boulot a la base, au lieu de se faire les ongles ou se raconté leurs vie au tel! ou envoyé balladé les eleves qui ont besoin d’un rendez vous ou un conseil ou une ecoute,en leurs manquant de respect!je parle par experience!! les mauvaises orientation des eleves!la mauvaise ambiance entre collegues administratif, qui fini aux mains et oui!! sa se passe aussi comme sa!vous ne faite pas votre boulot, alors ne venez pas culpabilisé les gens qui ont envie de travaillé avec ces jeunes et ces familles,travaillons ensembles et pas contre nous et comme vous l’avez dit se n’est que pour un temps,laissé nous mettre des pansements sur comme vous le dites, des »cancers »car ces cancer la vous les provoqués aussi n’oublié pas!!!!!!

    nad
    2 février 2009 at 11:57

  23. Bonsoir à tous,
    J’ai l’impression que ce travail ressemble fortement à un travail d’éducateur…En tant que CPE, je regrette fortement que les éducateurs puissent avoir 80 dossiers à gérer en mëme temps et que pour avoir une consultation psy (pas pour moi merci mais pour des élèves ) il faut attendre 3 mois au mieux. Alors OUI recruter 5000 personnes, peut s’avérer opportun comme mettre un pansement sur un cancer du poumon…
    Je souhaite vraiment bon courage aux personnes qui feront parties des 5000.

    yanngorri
    1 février 2009 at 21:20

  24. Salut à tous,
    quelle tristesse de voir des jeunes la langue pendante devant des emplois précaires et jetables , sans formation. Comment croire que ces emplois vont servir à régler les problèmes complexes d’absentéisme, de désarroi et de misère familiale rencontrés par les jeunes. Avec bac +2 et certes toute la bonne volonté du monde, ne pensez vous pas que c’est un peu « trop » comme mission… Comprenez que Darcos vous utilise, que c’est une annonce démagogique et que dans 6 mois 1 an comme tous les emplois aidés, vous serez jetés ! Il y a quelques années, les jeunes refusaient le contrat première embauche ou le smic jeune… Allons réveillez vous et refusez à nouveau la seule voie qu’on vous propose celle de la précarité.

    JCL
    1 février 2009 at 19:24

  25. bonjour il est vrai que c’est scandaleux de proposé 5000 emplois alors que des enseignants sont au chomage! mais moi je suis daccord pour ces postes de mediateurs car je suis maman de lycéene et franchement l’administration laisse a désirer au college n’en parlons pas! et pourtant ma fille n’a pas frequenté les zep ou autre zup et nom barbare,les seul fois ou j’ai eu la cpe c’est toujours pour rien a cause de problemes interne a l’administration et jamai personne vous rapel vous presenté des escuses,il y a des eleves qui ont des problemes familiaux, et c’est pas le cpe ou autre qui va pouvoir faire se lien direct, je suis issue de l’imigration,et issue des quartiers dit sensible et sans avoir bac + ou autre pour se poste j’ai ma propre experience, de plus j’ai toujours eu des emplois precaire donc c’est surtout etre humain face aux desarois des familles et si une oreille un peu moins administratif mais plus humaine referais revenir ces enfants a l’ecole et c’est mon souhait! ont les sauvera pas tous helas mais il y aura du changement croyé moi! cordialement

    nad
    30 janvier 2009 at 19:54

  26. Bonjour je suis ASSEDU en fin de contrat et de tel contrat m’interesserait mais quel profil faut-il avoir ? Et que vont devenir les ASSEDU je passe le concours de CPE en vain mais…..dur dur alors que vais -je devenir?Pourtant actuellement je fais le travail de CPE mais suis seulement ASSEDU Si vous pouvez me conseiller avec plaisir merci bon courage à tous

    Marie-P
    30 janvier 2009 at 16:06

  27. Pour commencer, je voudrai dire que je ne suis absolument pas tout le temps opposée aux réformes proposées par le Ministre. Mais là,
    en tant que CPE, je suis scandalisée par la soit-disant solution du ministère de l’éducation nationale pour lutter contre l’absentéisme. Et je profite de cette journée de mobilisation pour dire ce que je pense de cette mesure. 5000 médiateurs de la réussite scolaire ; 200 postes de CPE ouverts cette année : bravo pour les économies Monsieur Le Ministre … Encore une fois, on fait des économies sur le dos des jeunes. Je divise pour mieux régner, je fais croire aux familles que le travail des personnels dans les établissements n’est pas suffisant ; je me pose en dictateur qui ne connait pas le terrain et ne concerte pas les principaux acteurs de l’éducation. Face à cette mascarade, je pense qu’il faut rester plus que jamais uni pour la réussite des jeunes.

    Camille E. CPE
    29 janvier 2009 at 21:11

  28. bonjour’ je suis actuellement en poste dans un lycée du 94 et j ‘aimerais également savoir comment postuler à ce poste qui m’interesse fortement j ai un bac+2

    jorge
    27 janvier 2009 at 12:02

  29. Bonjour,

    Etant CPE, je suis outrée et vois en cette décision un pas de plus vers la diparition des CPE, AS et COP. Je suis d’autant plus choquée que nous, qui avons quand même suivis une formation, passé un concours et sommes en charge de l’assiduité des élèves, ne sommes jamais cités!
    Sous-entendent-ils que les CPE ne s’occupent pas de l’absentéisme, que les AS ne se déplacent pas dans les familles et n’effectuent pas un travail d’equipe pour faire revenir des élèves absentéistes???
    Comment peut-on prétendre qu’une personne non qualifiée serait à-même de lutter contre l’absentéisme? c’est tout simplement scandaleux et invite tous les personnels(et pas seulement les CPE) à se mobiliser contre cette décision prise sans concertation et qui enterre un peu plus notre profession.

    julie
    26 janvier 2009 at 21:13

  30. MESSAGE POUR KARIM ET AUTRES PERSONNES INTERESSEES:
    Bonjour Karim, bonjour à tous, il semble que les 215 quatiers difficile en question soient ceux qui ont été désignés dans le cadre du programme « Espoirs Banlieues », voici le lien pour télécharger la liste détaillée en fichier excel: http://sig.ville.gouv.fr/uploads/doc/QuartiersEspoirbanlieues.xls
    Pour les possibilités d’embauche je coneille d’attendre début février et d’en parler avec votre conseiller Pôle Emploi, voire directement avec les rectorats des quartiers concernés, une petite recherche sur google devrait vous aider à trouver les coordonnées. Bon courage à tous.

    Omar
    24 janvier 2009 at 12:09

  31. Virginie, Thierry, Peggy, +1 avec vous. Soyons …absents le 29 janvier!

    Gabrielle Lamotte
    24 janvier 2009 at 0:41

  32. bonjour je suis vivement intéressé par ce post de médiateur de réussite scolaire . J’aimerai connaitre les 215 quartiers en difficulté ?
    merci de votre réponse

    karim
    23 janvier 2009 at 17:18

  33. Non, Peggy, tu n’es pas la seule!! On nous enlève des assistants d’éducation, des CAE, des assistantes sociales, des infirmières et des profs, et on veut nous faire croire qu’avec 1 truc nouveau encore indéfini, on va sauver le monde de l’éducation??? En effet, c’est mépriser et, surtout mal connaître, les personnels existants qui bossent depuis longtemps sur l’absentéisme, la violence, les conduites à risques…

    Virginie
    23 janvier 2009 at 16:35

  34. Et encore unedécision san concertation….On supprime des postes à tour de bras dans lesétablissemnts , notamment de cpe, qui si l’on en croit leus missions, sont avec les assistants sociales et les cop les mieux formés à gèrer ces situations. Bien sûr quebon nombre de futur ex asen vont postuler, car ils ont « une bonne conaissance d milieu éducatif », mais est-ce labone solution? ne vaudrait il pas mieuxplus de prsonnls dans les étalisements? redonner aux assistantes sociales les moyens de se déplacer d’un établissement à un autre plutôtque de faire venirles familles, qui on déjà ont souvent du mal à venir?
    ne faudrait il pas une assistante social à temps plein sur un établissement et des conseillers d’orietation à demeure plutot que de recruter des gens au niveau bac?
    en parrallèle l’acces au concours sefera à compter de 2010 au niveau master. n’y a t il pas une incohérence?

    thierry
    23 janvier 2009 at 16:29

    • Je suis désolée mais les cpe n'ont jamais vraiment fait leur travail d'assistant social.. je m'explique, il fallait attendre que l'élève soit en absentéisme pour obtenir une (comment on dit déjà) et non pas un rendez-vous mais une consignation (ce n'est pas le terme exacte mais c'est un peu comme quand les flics vous appellent à une .. coMparUtion! ça fait peur aux élèves), ils n'écoutaient jamais l'élève qui avait moins envie d'aller en classe, ils (les cpe) ne "vendaient" pas leur services auprès des élèves pour les assurer de leur(s) gentillesse(s) et restaient dans l'ombre. Combien de x j'ai vu un cpe me "ConvOquer!" (voilà le mot) et non pas me donner un rendez-vous pour ne pas s'en foutre de mon absence. Courage..*¤

      Lira
      12 mars 2011 at 7:18

  35. n’est ce là pas encore un moyen de rendre les parents encore plus assistés qu’ils ne le sont déjà?
    Il est impensable d’envoyer des personnes non formées à la psyclologie de l’adolescence,à l’orientation et à bien d’autres domaines!!!est ce là un moyen de dénigrer encore plus la fonction du cpe???Vous me semblez tous intéressés par ce « nouveau métiers »,vous vous voyez allez dans les familles(seuls ou accompagnés???)imaginez les risques que vous encourez,violences à votre encontre voire pire!!!!
    au secours je suis la seule à penser que de nouveau cette solution n’est sans doute pas la meilleure

    peggy
    23 janvier 2009 at 13:04

  36. bonjour
    je suis actuellement assistante d’education presque a la fin de mon contrat et je suis vivement interessee par ce genre de poste ou dois je postuler? merci si quelqu’un peut m’aider…

    christine
    23 janvier 2009 at 12:50

  37. Bonjour,je souhaiterais avoir des renseignements,par rapport a cette emploi de mediateur de la reussite. Si quelqu’un a lien vers un site de candidatures. mettez-le en ligne. Merci.

    Philippe
    23 janvier 2009 at 11:59

  38. Bonjour à vous,
    l’effet d’annonce passé, il faut attendre que soit publiée cette liste des 215 quartiers.
    En attendant, les moins-mal informés devraient être les rectorats et peut-être l’ex-ANPE.

    Gabrielle Lamotte
    23 janvier 2009 at 11:16

  39. comment peut-on obtenir la liste des quartiers en difficulté qui auraient donc besoin des ces médiateurs ?

    monteyrol
    23 janvier 2009 at 10:56

  40. bonjour,
    je suis actuellement enseignante à domicile depuis 2 ans, et assistante d’éducation/surveillante depuis 2 mois; je suis également intéressée par le poste de médiateur de la réussite scolaire;
    auprès de qui envoyer sa candidature ?
    merci de nous donner des infos dès que possible;

    lauribelle
    23 janvier 2009 at 10:42

  41. Bonjour, je suis médiateur socioculturel (BPJEPS) sans emploi actuellement. Comme Capobianco et Olivier je suis fortement intéressé par ces postes de médiateur de la réussite. Bien avant cette annonce j’ai envisagé de faire une formation de moniteur-éducateur pour réaliser un travail d’accompagnement plus cohérent en complément au métier de médiateur.
    Il y a un véritable manque criant d’accompagnement auprès des jeunes en situation difficile. Du travail à réaliser il y en a. Tout est une question de volonté politique. Maintenant j’attends de voir si les recrutements seront aussi rapides et transparents qu’on l’annonce (les prises de fonction doivent avoir lieu début mars!).

    Omar
    23 janvier 2009 at 0:12

  42. Où postuler?merci de votre réponse

    Olivier
    22 janvier 2009 at 21:06

  43. bonjour
    vivement intéréssée par ce emploi je souhaiterais avoir des renseignement pour postuler et les demarches a faire merci par avance

    capobianco
    22 janvier 2009 at 21:01

    • va voir dans les ccis et suit le chemin qu'ils te donneront par rapport aux autres indications, de leurs collègues, etc. Suit les tout en étant intéressés mais doué d'une compassion silencieuse tout en posant les bonnes questions, ils te répondront.
      Je te souhaite bien du courage si tu veux trouver un emploi comme celui-ci en France?
      Je ne parle pas de courage pour faire cette emploi, je t'ai dit: du courage pour trouver. Merci.
      Va voir les ex-anpe et synthétise le reste de ces annonces pour trouver l'autre type de structure que tu peux trouver pour y demander.. Je l'ai perdu en cours de route. Voilà, bisou * cordialement.

      Lira
      12 mars 2011 at 7:25

    • va voir dans les cci et suit le chemin qu'ils te donneront par rapport aux autres indications, de leurs collègues, etc. Suit les tout en étant intéressés mais doué d'une compassion silencieuse tout en posant les bonnes questions, ils te répondront.
      Je te souhaite bien du courage si tu veux trouver un emploi comme celui-ci en France?
      Je ne parle pas de courage pour faire cette emploi, je t'ai dit: du courage pour trouver. Merci.
      Va voir les ex-anpe et synthétise le reste de ces annonces pour trouver l'autre type de structure que tu peux trouver pour y demander.. Je l'ai perdu en cours de route. Voilà, bisou * cordialement.

      Lyra
      12 mars 2011 at 7:26