Facebook: protéger ses données privées

Filed under: Tice et éducation |

Internet est un formidable outil de documentation et de découverte, de collaboration également, à travers ce qu’on appelle les « réseaux sociaux »: ce sont ces sites communautaires rassemblant des millions d’individus qui  tissent des liens, interagissent avec l’actualité du voisin, partagent des résultats de recherches  ou font tourner des vidéos.


Ces réseaux sociaux permettent également de retrouver des amis (Copainsdavant), de partager sa passion ou ses convictions (les groupes Facebook par exemple) ou de lancer un buzz, pour peu qu’on ait  un réseau étoffé et quelques mots-clé qui frappent.




web2

Certains de ces réseaux constituent une conversation planétaire, ainsi que le permettent des services comme Twitter (le plus célèbre), Jaiku ou Plurk, pour n’en citer que quelques uns. Pour couronner le tout, d’autres services permettent d’être partout à la fois, de poster instantanément sur l’ensemble de ces « conversations planétaires » depuis une seule plateforme: Hellotxt ou PingFm. Le nomadisme des connexions permet encore de poster depuis son téléphone portable puisque ces services développent toujours leur version mobile.

Il y a deux jours, j’ai ainsi pu envoyer immédiatement sur Twitter la photo prise avec l’iPhone, dans le garage TCI qui adapte le Multivan pour mon mari: ceux qui suivent les travaux depuis près de trois mois nous répondent alors que nous sommes encore au garage.


multivan_test_entree


Je peux aussi, si je le souhaite, prendre une photo depuis mon télésiège (pas moi, j’ai le vertige), poster le tout à travers PingFm et  mes exploits se retrouveront sur les différents services de « conversations » auxquels je suis inscrite: twitter, plurk, identi.ca, friendfeed, bebo, tumblr et quelques autres. Rien de bien transcendant, bien sûr.



Une autre utilisation est bien évidemment possible:  poster, partager mes découvertes du web, un lien intéressant, un site utile.
Je peux préférer une logique plus consommatrice: décider de suivre un « tag » particulier (un mot-clé) dans ces conversations mondiales, pour n’être destinataire que de ce qui se dit autour de l’éducation, du handicap ou …de ce que vous aurez choisi.
Je suis donc moi-même une grande consommatrice de Twitter et mon Mac émet des bip plusieurs fois par minute car l’une ou l’autre des personnes que je « suis » (on est « followé » ou « follower ») poste un mini-message (on parle de micro-blogging). C’est de cette manière par exemple que j’ai été prévenue de la fermeture du fameux « faismesdevoirs.com » dans les 5 minutes qui ont suivi l’annonce officielle; sinon je l’aurais été plusieurs heures plus tard voire le lendemain. Pas bien grave me direz-vous, mais la fréquentation de ces sites rend pressé, impatient et une nouvelle vieille de 12h  constitue presque du réchauffé.


Quand on s’inscrit sur ces différents sites communautaires, on en vient parfois à poster à tout-va, mélangeant photos, vidéos forcément hilarantes, liens divers et pensées auxquelles on ne pense plus dès le lendemain.


Si je suis une « twitter-addict », j’ai encore du mal à entrevoir l’intérêt que pourrait avoir pour moi une page Facebook, même si j’ai sacrifié à la mode et ouvert un profil: trop touffu, trop d’applications, une utilisation qui peut partir dans tous les sens, mais surtout une politique de confidentialité obscure et régulièrement décriée, un modèle économique fondée sur la pub alors que Twitter reste (encore pour un temps, les rumeurs concernant sa revente faisant souvent surface) gratuit et sans publicité aucune.

Pas évident de configurer son compte Facebook de manière à protéger ce qui doit l’être, tout en gardant le contact avec les amis, les vrais, ce qu’on a côtoyés  ou qu’on continue de croiser dans la vraie vie. Les quelques guides ci-après donnent des conseils précieux:


Face à Facebook: http://www.epiasbl.be/photo/faceafacebook.pdf (mars 2009, association belge EPI, pour la formation aux nouvelles technologies)


Vie privée en danger dans FaceBook : http://cui.unige.ch/tcs/cours/algoweb/2008/presentations/Fopa_Guy-Michel.pdf (décembre 2008, Centre Universitaire d’Informatique de Genève)

Comment protéger votre identité sur Facebook: http://www.cases.public.lu/fr/pratique/solutions/facebook/facebook_guide.pdf (mai 2008, Ministère de l’économie, Luxembourg)


Guide pour mieux protéger sa vie privée sur Facebook (blog): http://www.facebookprivacy.net/


Comment protéger votre vie privée sur Facebook: http://www.ipc.on.ca/images/Resources/facebk-protectpriv-f-web.pdf (mai 2007, Commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario)

Guide Facebook gratuit et complet par Momiclic (mai 2009, Valérie Dudar, EPN de Wallonie): http://www.epn-ressources.be/guide-facebook-gratuit-et-complet-par-momiclic



Be Sociable, Share!