« Sanctuariser l’école »

« Sanctuariser » l’école selon le président consiste à:


« – réaliser un diagnostic de sécurité de 184 établissements scolaires sensibles

– prévoir une habilitation du personnel éducatif à contrôler les sacs et cartables ;

– installation au cas par cas, en cas de nécessité, de portiques de détection ;

– créer une équipe mobile auprès de chaque recteur, susceptible d’intervenir en renfort auprès des chefs d’établissement,

– généraliser les policiers référents auprès des établissements, mettre en place des dispositifs permettant une intervention quasi instantanée de la police dans les établissements scolaires ;

– ouvrir le recrutement de réservistes volontaires de la police nationale pour renforcer la sécurisation des établissements. »

On remarquera que l’habilitation à la fouille des cartables et sacs est destinée au « personnel éducatif ». Ce texte est un communiqué, allons donc voir directement le discours présidentiel pour comprendre qui doit se sentir visé par cette mesure: en plus des chefs d’établissement: CPE, surveillants, enseignants?

« Il n’est pas question de tolérer la présence d’armes dans l’enceinte des établissements scolaires. Les personnels de direction et d’encadrement devront à l’avenir disposer des moyens de s’assurer que les élèves ne transportent pas d’armes.  A cette fin, ils recevront une habilitation spécifique qui  leur permettra de faire ouvrir les cartables et les sacs, et si l’élève détient une arme, d’en tirer toutes les conséquences. Mesdames et Messieurs je le dis avec gravité. N’oublions jamais que le 11 mars dernier à Winnenden, en Allemagne, il y a eu 17 morts, dans un établissement scolaire. Chacun d’entre nous est donc placé devant sa responsabilité. « 

elyseeLe discours présidentiel du 28 mai lors de la « réunion avec les principaux acteurs  de la sécurité, de la chaîne pénale et de l’Éducation nationale »: http://www.elysee.fr/documents/index.php?lang=fr&mode=view&cat_id=7&press_id=2651




Be Sociable, Share!