Une cagnotte contre l’absentéisme

Filed under: En direct,Gestion des absences |

écolePayés pour aller en cours (TF1.fr)
Lycée, qui veut gagner des euros? (Europe1)
Absentéisme: un cagnotte pour motiver les lycéens (Le Figaro)
Créteil innove avec la cagnotte collective contre l’absentéisme (L’Express)


La nouvelle fait le tour du Web depuis ce matin, chaque media traduisant à sa façon une expérience qui sera menée dans trois lycées professionnels de l’académie de Créteil à partir de lundi prochain.


Est-il question pour autant de « payer » les élèves en récompense de leur assiduité?


Le Figaro explique:

« Il ne s’agit pas de distribuer des chèques aux élèves ayant fait l’effort de se lever toute l’année, mais tout de même, la méthode ne manquera pas d’en surprendre certains. Dans une nouvelle tentative pour enrayer l’absentéisme important frappant les établissements professionnels, le rectorat de Créteil propose à six classes de CAP et de Bac pro de financer un projet commun, s’ils respectent collectivement des objectifs d’assiduité et de sérieux fixés en début d’année. »


Le projet commun à la classe peut consister en des cours de code ou un voyage scolaire, ou encore en achat de matériel informatique. La mise de départ, 2000 euros, pourra grimper jusqu’à 10 000 euros en fin d’année si la classe atteint ses objectifs:

« Dans l’une des deux classes de première concernées au lycée Alfred-Costes de Bobigny, ceux-ci ont été fixés à moins de 5% d’absents (contre 10,9% habituellement dans les lycées pros selon le ministère de l’Education) et 11/20 de moyenne pour 75% des élèves. » (Le Figaro)


L’expérience ne manquera pas de provoquer débats et remous, il suffit de consulter les nombreux commentaires déjà enregistrés à la suite des articles cités plus haut.

L’expérience est financée par le Haut Commissariat à la jeunesse et pourrait, en cas de succès, être étendue à d’autres lycées professionnels de l’académie de Créteil.


Be Sociable, Share!

2 Responses to Une cagnotte contre l’absentéisme

  1. où va le monde ? Nos élèves sont-ils eux aussi un bien que l’on achète pour obtenir ce que l’on souhaite ? L’argent a-t-il ce pouvoir de tout régler ? Je ne pense pas. Il pourrit simplement nos façons de pensée !!!!

    pepite
    22 avril 2010 at 15:44

  2. Triste monde où les cerveaux adultes semblent tellement ankylosés que l’inventivité dans la recherche de solutions éducatives est mise au rebut au profit de l’argent…quel bel exemple pour les jeunes!!

    miralb
    2 octobre 2009 at 22:13