Les mots qui blessent

Filed under: Animation,Suivi des élèves,Violence(s) |

« Les mots qui blessent » est une des nombreuses activités proposées dans le « Manuel pour la pratique de l’éducation aux droits de l’homme avec les enfants » édité par le Conseil de l’Europe.

Avec l’idée que « Les coups font mal, les mots aussi ! », il est proposé de faire réfléchir les jeunes au pouvoir des mots: pourquoi un mot jugé très blessant par l’un est classé  juste espiègle par un autre? Est-ce que cela dépend de la sensibilité de chacun? de la personne qui prononce le mot? des circonstances?
Utilise-t-on les mêmes mots pour les filles? les garçons?

Comment classer ces mots: dans la sphère des mots qui visent l’aspect physique, les origines, la famille, la sexualité…? Y a-t-il un rapport entre le caractère très blessant d’une parole et son appartenance à l’une des ces sphères?


les mots qui font malJ’ai testé cette activité avec quatre élèves cet après-midi:



– nous avons utilisé un tableau blanc et une collection de post-it;  j’ai d’abord demandé aux élèves d’écrire une phrase ou un mot blessant par post-it, soit qu’ils les aient subis, soit qu’ils les aient fait subir, soit qu’ils les aient entendus.
– je leur ai demandé alors de positionner leurs post-it dans une des colonnes du tableau: le mot était-il juste une « taquinerie qui ne blesse pas », « blessant », « moyennement blessant », très blessant » ou « extrêmement blessant/dégradant »? 
– certains mots, pourtant identiques, sont classés dans  des colonnes différentes par des élèves différents: pourquoi?
– nous avons classé les mots par champ lexical et regroupé les post-it entre eux: qu’est-ce qui fait le plus souvent mal et pourquoi?

La discussion a été très animée et l’émotion était présente: nous avons entre autres abordé les stéréotypes, les raisons qu’on a de vouloir blesser quelqu’un, le passage de la parole à la violence physique (et ses possibles conséquences en terme de responsabilité pénale) ou la question des excuses présentées, parfois refusées.


L’activité « Les mots qui blessent » dans le Manuel du Conseil de l’Europe: http://www.eycb.coe.int/compasito/fr/chapter_4/4_40.asp
Je vous conseille vivement de consulter l’ensemble du manuel qui offre une large gamme d’activités: http://www.eycb.coe.int/compasito/fr/contents.html



J’ai adapté le tableau proposé par le manuel et en ai fait une carte mentale avec le logiciel MyThoughts (pour Mac): à imprimer en agrandi pour travailler à son aise.

http://www.viescolaire.org/info/wp-content/plugins/downloads-manager/img/icons/default.gif download: Les mots qui font mal (B)
added: 22/03/2010
clicks: 3191
description: "Les mots qui blessent", une activité du Manuel pour la pratique de l'éducation aux droits de l'homme avec les enfants (Conseil de l'Europe): http://www.eycb.coe.int/compasito/fr/chapter_4/4_40.asp Adaptation d'un tableau sous forme de carte mentale

Be Sociable, Share!

2 Responses to Les mots qui blessent

  1. En effet très intéressant!
    Merci!

    miralb
    23 mars 2010 at 12:49

  2. Merci Gabrielle pour cette référence.
    Elle me donne quelques pistes pour améliorer les activités similaires que je propose aux délégués.
    Je cherche à affiner mes activités éducatives pour les inclure dans les heures de vie de classe que personne n’investit vraiment dans mon collège.

    .

    Seminole
    23 mars 2010 at 7:58