Fin des notes: exit le « rayonnement »?

Filed under: Actualités,En direct,Le métier |

Pour un enseignant, la notation se fait (parlons encore au présent) sur plusieurs critères.
L’assiduité et la ponctualité se mesurent, on suppose, « objectivement ».
L’autorité est certainement plus difficile à cerner: au nombre (ou à l’absence) d’exclusions de cours, de rapports de discipline, de plaintes de parents, ou à un obscur algorithme mêlant un peu de tout ça?


Quant au « rayonnement », mes quelques années d’enseignement ne m’ont jamais permis de mettre quelque chose  de concret sous ce vocable: mon prénom, me donnant par avance une auréole, y suffisant. Depuis longtemps CPE maintenant, arrière le rayonnement!


LegifranceTout cela sera-t-il vraiment de l’histoire ancienne en 2012 avec la toute récente décision de substituer à l’habituelle note administrative un entretien annuel d’évaluation pour tout fonctionnaire?
Les appréhensions et réticences sont connues: culture de la note chiffrée, méfiance par rapport à une évaluation qui semble moins encadrée donc plus susceptible de privilégier les amitiés et complicités, réelles ou de circonstance…


Le contenu de cet entretien, dont la date doit être annoncée au fonctionnaire 8 jours à l’avance, donne lieu à un compte-rendu écrit:

« L’entretien professionnel porte principalement sur :
1° Les résultats professionnels obtenus par le fonctionnaire eu égard aux objectifs qui lui ont été assignés et aux conditions d’organisation et de fonctionnement du service dont il relève ;
2° Les objectifs assignés au fonctionnaire pour l’année à venir et les perspectives d’amélioration de ses résultats professionnels, compte tenu, le cas échéant, des perspectives d’évolution des conditions d’organisation et de fonctionnement du service ;
3° La manière de servir du fonctionnaire ;
4° Les acquis de son expérience professionnelle ;
5° Le cas échéant, la manière dont il exerce les fonctions d’encadrement qui lui ont été confiées ;
6° Les besoins de formation du fonctionnaire eu égard, notamment, aux missions qui lui sont imparties, aux compétences qu’il doit acquérir et à son projet professionnel ;
7° Ses perspectives d’évolution professionnelle en termes de carrière et de mobilité.
Les arrêtés ou les décisions mentionnés à l’article 5 des ministres intéressés ou des autorités investies du pouvoir de gestion des corps concernés, pris après avis des comités techniques paritaires compétents, fixent, le cas échéant, les autres thèmes sur lesquels peut porter l’entretien professionnel, en fonction de la nature des tâches confiées aux fonctionnaires et du niveau de leurs responsabilités. »
(art. 3 du décret du 28 juillet 2010)


Décret n° 2010-888 du 28 juillet 2010 relatif aux conditions générales de l’appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires de l’Etat: http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=DBDACC411032E83B38CA7E952139F50C.tpdjo02v_1?cidTexte=JORFTEXT000022593931&dateTexte&oldAction=rechJO&categorieLien=id


Dans l’Express du 5 août 2010, « La fin des notes pour les fonctionnaires« : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/la-fin-des-notes-pour-les-fonctionnaires_910857.html
Dans le Figaro, « La notation des fonctionnaires supprimée« : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/08/05/04016-20100805ARTFIG00320-la-notation-des-fonctionnaires-supprimee.php
Dans les Echos, « Un système à bout de souffle jugé « infantilisant »: http://www.lesechos.fr/info/france/020704919224-un-systeme-a-bout-de-souffle-juge-infantilisant-.htm

Be Sociable, Share!

One Response to Fin des notes: exit le « rayonnement »?

  1. Pingback: Tweets that mention L'évaluation des fonctionnaires en 2012 | CPE et Vie Scolaire -- Topsy.com