La future éducation vue par l’UMP

Filed under: En direct |

2012, c’est demain et l’UMP prépare les grandes orientations qui devraient être celles de la prochaine campagne présidentielle.


Quand Laurent Wauquiez (LW) déclare dans un entretien aux Echos qu’il « faut arrêter de s’enfermer dans des débats d’esthètes et d’idéologues », on le croit sur parole en lisant le contenu du premier « Rendez-vous pour la France », la convention du 3 novembre dédiée à l’éducation. Il présente avec  Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM) les questions abordées lors des ateliers.


Le maître mot est l’autonomie :
– Autonomie administrative du chef d’établissement pour le recrutement des professeurs
– Autonomie pédagogique pour expérimenter de nouvelles méthodes


Concernant la vie des élèves, une « charte de la scolarité » serait signée entre les familles, les enseignants et l’élève. (Mais à quoi s’engagent les différentes parties ? NDLR)

les "rendez-vous pour la France" de l'UMPSi le retour de l’uniforme n’est pas à l’ordre du jour, il est question d’un « code vestimentaire »(NKM) pour « éviter les excès et exiger une tenue correcte » (LW)


Le collège étant toujours considéré comme le maillon faible du système éducatif français, NKM préconise un « passage moins brutal entre le primaire et le collège » : cela passerait par la polyvalence des professeurs de 6ème (mais est-on « professeur de 6ème » ? NDLR)


Quant à la fin si souvent annoncée du collège unique, LW déclare : « nous posons clairement la question. Nous voulons aller vers une école du socle commun. »

Et quand on leur demande comment ils comptent  financer ces mesures, la réponse est sans ambiguïté : « nous ne devons pas nous cantonner, comme le PS, à un raisonnement qui se limite aux moyens et s’exonère de tout effort de réflexion sur les méthodes ».


Et en effet, la méthode proposée aura au moins cet effet immédiat de faire sursauter violemment bien des enseignants : « le corollaire assez naturel de nos propositions  est qu’il faudra augmenter le temps de présence des enseignants dans les établissements. En contrepartie, il faudrait diminuer légèrement leur nombre d’heures de cours ».


Au passage, on relèvera le mode futur employé pour décrire le temps de présence et le conditionnel pour évoquer la diminution des heures de cours à assurer.

Dans l’idéal, chacun devrait disposer d’un bureau…

Le compte-rendu de la journée par le Café pédagogique, « UMP : Le projet pour 2012 dessine l’Ecole de la sélection »: http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2010/11/UMPLeprojetpour2012.aspx


Les Echos.fr du 3 novembre,« L’UMP veut l’autonomie des écoles, collèges et lycées »: http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/020904593440.htm

Les Echos.fr du 3 novembre, « L’UMP inaugure ses « rendez-vous pour la France »avec l’éducation »: http://www.lesechos.fr/economie-politique/infos-generales/politique/afp_00294973-l-ump-inaugure-ses-rendez-vous-pour-la-france-avec-l-education.htm

Le site dédié « les rendez-vous pour la France »: http://www.lesrendezvouspourlafrance.fr/

Be Sociable, Share!