Pass contraception: l’idée Royal fait des petits

Filed under: En direct,Santé-prévention |

contraception

« derrière la froide statistique d’un taux d’IVG des mineures de 10,8 ‰ en 2007 (dernières statistiques publiées à ce jour) pour le territoire métropolitain et de 25 ‰ dans les départements d’outre-mer (DOM) (4), se cachent des séquelles psychologiques ultérieures constatées par tous les professionnels de santé, sans compter la solitude et la détresse extrêmes des mineures qui y recourent en cachette de leur famille et dont le nombre demeure inconnu (5). » (rapport de la députée Bérengère Poletti)

 

Comment éviter les grossesses précoces? En 2009, l’initiative de Ségolène Royal dans sa région avait fait se lever les boucliers d’une certaine presse, de la rectrice d’académie et du ministre, déjà Luc Chatel qui répliquait: « La responsabilité de proposer de la contraception aux mineures n’est pas du ressort des infirmières scolaires (…) L’Education nationale n’a pas vocation à se substituer au planning familial. »

Aujourd’hui, le ministre soutient une initiative similaire dans les lycées d’Ile de France, même s’il pointe trois différences qui expliquent son accord avec la démarche:

« une démarche plus éducative, en matière de santé et de sexualité avec des programmes scolaires revus, un suivi des adolescents et la possibilité pour les infirmière scolaires de prolonger pendant six mois des prescriptions médicales en matière de contraceptifs. Enfin, le ministère estime qu’il y a une différence sur le caractère concerté de la démarche, avec une consultation des syndicats d’infirmières. » (Le Figaro,Luc Chatel reprend l’idée du pass contraception au lycée)

Mode d’emploi du pass’: sur le site de la Région Ile de France

Les coupons

Le premier coupon propose une consultation dans un centre de planification et d’éducation ou chez un médecin généraliste, un gynécologue, une sage-femme. Le deuxième permet au jeune de faire une prise de sang et/ou des analyses.
Le troisième permet d’obtenir le contraceptif choisi en accord avec le praticien dans une pharmacie ou dans un centre de planification et d’éducation familiale.
Le quatrième coupon donne accès à une deuxième consultation médicale. Quant au cinquième, il est prévu pour le renouvellement du contraceptif.

Qui pourra le délivrer?

Gratuit et anonyme, le carnet sera délivré dès le 26 avril 2011 par les infirmières scolaires dans les lycées, les référents santé dans les centre de formation d’apprentis (CFA) et les instituts de formation sanitaire ou sociale. Il sera valable chez l’ensemble des professionnels médicaux de la région.


Lancement du pass' contraception le 26 avril par RegionIledefrance

 

pass' contraceptionFigaro (26 avril),Luc Chatel reprend l’idée du pass contraception au lycée: http://www.lefigaro.fr/politique/2011/04/26/01002-20110426ARTFIG00535-pass-contraception-la-volte-face-de-luc-chatel.php

Le Parisien (26 avril), « Un pass contraception pour les lycéens d’Ile-de-France »: http://www.leparisien.fr/societe/un-pass-contraception-pour-les-lyceens-d-ile-de-france-26-04-2011-1422959.php
Figaro (19 mai), « Contraception des mineures : une député prône la gratuité »: http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/05/17/01016-20110517ARTFIG00684-contraception-des-mineures-une-depute-prone-la-gratuite.php

Be Sociable, Share!