Restauration scolaire et qualité nutritionnelle des repas

Filed under: BOEN,Hébergement,Santé-prévention |

restauration scolaire

« Mauvais nouvelle donc pour les amateurs de frites: il ne faudra pas donner plus de quatre produits frits sur 20 repas. Parmi les autres mesures, la mise à disposition sans restriction de l’eau et du pain. Par contre, le sel et les sauces ne seront plus proposés en libre service. » L’Express rend compte de la publication du décret et de l’arrêté attendus depuis plus d’un an, qui réglementent la qualité nutritionnelle des repas servis dans les restaurants scolaires.

 

« Art. 1. − Les déjeuners et dîners servis dans le cadre de la restauration scolaire comprennent nécessairement un plat principal, une garniture, un produit laitier et, au choix, une entrée et/ou un dessert.
La variété des repas est appréciée sur la base de la fréquence de présentation des plats servis au cours de 20 repas successifs selon les règles fixées à l’annexe I du présent arrêté.
La taille des portions servies doit être adaptée au type de plat et à chaque classe d’âge. Les gestionnaires des restaurants scolaires doivent exiger de leurs fournisseurs que les produits alimentaires qu’ils livrent soient conformes aux valeurs précisées à l’annexe II du présent arrêté.
Art. 2. − L’eau est à disposition sans restriction.
Le sel et les sauces (mayonnaise, vinaigrette, ketchup) ne sont pas en libre accès et sont servis en fonction des plats.
Le pain doit être disponible en libre accès. »

 

Décret n° 2011-1227 du 30 septembre 2011 relatif à la qualité nutritionnelle des repas servis dans le cadre de la restauration scolaire: http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=?cidTexte=JORFTEXT000024614716&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id

Arrêté du 30 septembre 2011 relatif à la qualité nutritionnelle des repas servis dans le cadre de la restauration scolaire: http://alimentation.gouv.fr/IMG/pdf/Journal_Officiel-restauration_collective_cle0491e2.pdf

School cafeteria

Dans la presse du 2 octobre 2011:

Libération, « Cantines scolaires: le décret imposant une plus grande variété alimentaire publié au JO »http://www.liberation.fr/depeches/01012363294-cantines-scolaires-le-decret-imposant-une-plus-grande-variete-alimentaire-publie-au-jo

Voix du Nord, « Cantines scolaires : les aliments proposés devront être plus variés »http://www.lavoixdunord.fr/France_Monde/actualite/Secteur_France_Monde/2011/10/02/article_cantines-scolaires-desormais-les-aliments-propose.shtml

L’Express, « Moins de frites à la cantine dès ce lundi »http://www.lexpress.fr/styles/minute-saveurs/moins-de-frites-a-la-cantine-des-ce-lundi_1036222.html

 

Be Sociable, Share!

3 Responses to Restauration scolaire et qualité nutritionnelle des repas

  1. depuis le decret les restaurants scolaire ont perdu en qualite : en effet allez expliquer a des jeunes gens de 12 a 18 ans que meme si ils ont dejeune dès 6 heure du matin, meme si ils sont sortis en retard apres 2 heures de sport ou d'examen ils n'auront qu'un louche de legume bouillis accompagné d'une cuillere a soupe de féculent et d'un peu de viande ! Expliquez donc pourquoi ils doivent manger si mal sous prétexte de je ne sais quelle classe politique qui eux mange beaucoup trop pour leur activite. Résultat ils sortent de la cantine en ayant faim, ma fille est meme tombée dans les pommes ! Bravo grace à ce decret ils emmennent deux fois plus de gateaux et autres sucreries dans leur sacs. Bienfaits à discuter …

    giard
    12 novembre 2012 at 21:10

  2. Votre information concernant la Restauration scolaire et qualité nutritionnelle des repas est en ligne sur le site lienenpaysdoc.com en page d’accueil
    Bien cordialement René Chaboy gérant du site

    Chaboy René
    8 septembre 2012 at 6:25

  3. Super, les théories du gras etc. Aujourd’hui, mon fils est rentré après une journée entière (départ de la maison vers 7h50, retour vers 17h40!) et on ne lui a pas servi d’eau de toute la journée, même pas lors de la cantine – il parait qu’elle a gelé. Le collège se trouvant dans une ville équipée de plusieurs supermarchés et petits commerçants, il est inconcevable que les élèves ne puissent pas boire au moins lors du repas, l’organisme aurait bien pû acheter au moins une bouteille d’eau pour 5 ou demander à la mairie de livrer par citerne…
    d’ailleurs, ils n’ont même pas pu aller au petit coin, celui-ci étant gelé et en travaux – et ce toute la journée également. Or on sait bien que se retenir toute la journée n’est pas très sain!

    ParentEleveRemoulins
    6 février 2012 at 23:30